A savoir...

A savoir...

L'adhésion à une association de pêche agréée est obligatoire pour tout type de pêche.

Cette adhésion autorise le pêcheur à pêcher sur les lots privés de l'association à laquelle il adhère (rivière, étang, gravière, etc.), et sur l'ensemble du domaine public français.

Pour pratiquer la pêche, il est nécessaire de respecter des temps et des périodes d'ouverture de la pêche en fonction du classement piscicole du cours d'eau, de l'espèce recherchée ainsi que du mode de pêche pratiqué.

Vous trouverez tous les renseignements nécessaires sur votre carte de pêche. La pratique est autorisée généralement à partir d'une demi-heure avant le lever du soleil jusqu'à une demi-heure après son coucher (se référer à l'éphéméride locale).

Certains secteurs peuvent être ouverts à la pêche de nuit mais uniquement pour la pêche de la carpe et ou de l'anguille (se référer à la réglementation annuelle). En première catégorie piscicole du domaine privé, une seule ligne est autorisée.

En deuxième catégorie, le nombre maximal de lignes autorisé est de quatre. Concernant les cours d'eau du domaine public national, le pêcheur est autorisé à pêcher à une ligne.

Sur le domaine public du grand Est, en deuxième catégorie piscicole, la pêche est autorisée à quatre lignes, suite aux accords de réciprocité conclus entre une vingtaine de départements (se référer à la réglementation).



Le domaine privé.

regroupe l'ensemble des cours d'eau non domaniaux c'est-à-dire qui n'appartiennent pas à l'Etat mais à des propriétaires privés. Le droit de pêche, rattaché à la propriété, appartient de ce fait aux propriétaires riverains. Ce droit peut être conservé par le propriétaire, cédé ou loué, à titre gracieux ou onéreux, pour une durée déterminée. Le propriétaire riverain dispose du droit de pêche jusqu'au milieu du cours d'eau. Il n'est pas tenu de conserver un marchepied pour le passage des pêcheurs.


Le domaine public.

regroupe, quant à lui, l'ensemble des rivières et canaux navigables ou flottables. Sur les cours d'eau domaniaux, le droit de pêche appartient à l'Etat. Ce droit est loué pour une période quinquennale à une association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique. Dans le Bas-Rhin, sur les eaux du domaine public, les associations détentrices de ces droits de pêche ont conclu des accords de réciprocité autorisant tout pêcheur à pêcher sur l'ensemble du domaine public bas-rhinois. Le propriétaire riverain est propriétaire jusqu'au bord du cours d'eau. Il peut clôturer sa parcelle à condition de maintenir un libre marchepied d'au moins 1,5 m pour des raisons d'entretien et de surveillance du cours d'eau.